Grain de sel #94 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #94

Grain de sel

Ups

  • Une chronique savoureuse de Jacky Durand sur le petit-déjeuner pour qui “le premier petit-déj à deux, c’est un peu comme plonger du haut de la falaise : ça passe ou ça casse. On s’y épie en souriant (…), on guette ces silences qui sont des livres ouverts où l’on tente deviner si ce petit-dej est un marche-pied pour une traversée au long cours à deux ou simplement l’épilogue d’un bref cabotinage”. Une belle réflexion sur ce moment si intime !

 

  • Un article intéressant, dans le contexte de la parution du livre «Faiminisme», de Nora Bouazzouni, qui s’interroge sur la possibilité d’être féministe et de manger de la viande. La nourriture, et tout spécialement la viande, sert en effet depuis longtemps de fondement ou de prétexte au maintien de la domination masculine. “Féminisme et antispécisme ont en commun la volonté de déconstruire un système millénaire et institutionnalisé”… Une réflexion qui sort de l’ordinaire !

 

  • Une enquête qui interpelle, celle de Marie Cochard, journaliste et auteure, qui a décidé de vivre sans réfrigérateur. Dans son ouvrage, “Notre aventure sans frigo, ou presque…”, elle propose des alternatives naturelles et traditionnelles de conservation des aliments. Inspirant pour réapprendre à consommer, conserver et cuisiner différemment !

 

Downs

  • Une campagne de communication Intermarché qui montre à quel point les enfants, certains d’entre eux en tout cas, sont incultes en matière de légumes ! En partant du constat qu’un écolier sur trois est incapable de reconnaître un artichaut, un poireau ou encore une courgette, Intermarché lance un spot TV intitulé Les Bons Légumes. Celui-ci met en scène un chef cuisinier qui présente à une dizaine d’enfants toutes sortes de légumes, qu’ils ne reconnaissent évidemment pas, confondent avec d’autres ou encore ignorent leur lieu de récolte.

 

  • Un article qui pose la question du “made in France”. De nombreux produits alimentaires font croire qu’ils sont français, alors qu’ils viennent du bout du monde. L’association Foodwatch a mené l’enquête et relevé plusieurs cas  ambigus, avec notamment des produits en provenance d’Inde ou de Serbie !

 

 

La photo, c’est un thon teriyaki , servi rosé sur des légumes croquants et parfumés et dégusté dans le restaurant Reflets de Scène à proximité du Palais Royal. Pas réussi à finir (en prévision du dessert !) mais je suis repartie avec un doggy-bag !

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !