L’importance du regard dans la relation d’aide

par | Mieux se connaître | 6 commentaires

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager un secret pour manifester concrètement à la personne que vous accompagnez que vous êtes là, pleinement à l’écoute et disponible pour elle.

C’est un élément essentiel dans le langage non-verbal : le regard !

  • Regarder l’autre dans les yeux, c’est évidemment être centré sur lui, et donc ne pas faire plusieurs choses à la fois.
  • C’est lui accorder toute notre attention.
  • C’est soutenir son regard avec douceur. Pas dans le sens « ne pas ciller ou le premier qui lâche a perdu » mais bien dans le sens « je suis là, avec toi ».
  • C’est l’envelopper de notre bienveillance, lui témoigner notre présence rassurante.
  • Et lui signifier tout simplement qu’on le voit.

J’ai 8 ans, je suis cours de catéchisme (et oui, j’ai fait toute ma scolarité dans une école privée).

Une question toute simple nous est posée : qu’est-ce que vous auriez envie de dire à un de vos camarades pour que cela se passe mieux entre vous ?

Un garçon de ma classe me regarde : « Emmanuelle, quand je lui parle, elle ne me regarde pas toujours, j’ai parfois l’impression qu’elle ne m’écoute pas ».

Ce ne sont sans doute pas exactement ses mots (d’ailleurs je ne me souviens pas précisément de ce petit garçon) mais je me souviens de son message, qui m’a profondément marquée.

Et a sans doute fait de moi l’écoutante que je suis aujourd’hui.

Et je me souviens aussi de la posture de l’enseignante, qui a admirablement positionné la discussion autour des besoins de chacun : « quand il te dit ça Emmanuelle, ce qui est important à entendre, c’est qu’il a besoin que tu le regardes, que tu fasses attention à lui quand il te parle, c’est comme ça qu’il se sent écouté »….

Regarder l’autre pour qu’il se sente écouté….

Cela me semblait teeeeellement incongru à l’époque !

Et tellement évident aujourd’hui !

Pourquoi ?

Parce qu’il n’y a pas que les oreilles qui sont sollicitées dans l’écoute.

C’est un processus qui engage le corps tout entier, et en particulier le regard.

Parce que notre regard en tant qu’accompagnant est essentiel, on dit souvent d’un Praticien qu’il « est témoin par le regard ».

C’est notre regard qui permet à la personne aidée de se sentir écoutée, entendue, vue.

Ce sont nos yeux posés sur l’autre qui lui disent « je te vois, je suis à tes côtés ».

Indispensable si l’on souhaite être un accompagnant juste, non ?!

Je vous propose une expérience pour terminer.

Prêtez attention aux gens qui vous entourent.

  • Combien d’entre eux vous regardent vraiment lorsque vous parlez ?
  • Comment vous sentez-vous alors ?
  • Comment pourriez-vous faire pour que ce soit différent ?

N’hésitez pas à me dire ce que vous aurez découvert dans les commentaires ci-dessous.

Praticien Cuisine Thérapie :

10 questions pour savoir si ce métier est fait pour moi

6 Commentaires

  1. MAILLARD

    Bonjour Emmanuelle, je réagis versus ton denier article: nous avons besoin de comportements d’inclusion (tous nos sens sont embarqué dans cette phase) pour que notre sentiment d’importance soit stimulé et que nous nous sentions à notre place. L’inclusion ou comment nous entrons en contact est la 1ère phase de la
    Relation. Ensuite suit l’influence ou comment nous prenons en charge la
    Relation (va stimuler le sentiment de compétence, d’être capable) et ensuite l’Ouverture qui va stimuler le sentiment d’être digne d’être apprécié. En stimulant ces 3 sentiments: importance/ compétence/ amabilité, nous créons les conditions du Developpement d’une bonne estime de soi et nous évitons de stimuler les 3 peurs majeures: peur d’être ignoré/ humilié et rejeté…belle journée à toi.
    Isabelle

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Bonjour Isabelle, ah la puissance de l’Elément Humain 🙂
      Merci pour ton partage précieux…. ces 3 peurs me parlent bcp, je vais aller creuser pour en savoir plus !!

      Réponse
  2. Pascaline Tiguila-Viron

    Bonjour Emmanuelle,
    Je suis d’accord que savoir regarder la personne qui s’adresse à nous est important. Cela rejoint un peut ce que j’expérience dans mon travail de l’accueil en hôtellerie. Regarder la personne pour lui montrer que l’on a remarqué sa présence alors qu’on est occupé, ou le regarder lorsqu’il explique pourquoi il est mécontent, permet de l’apaiser et d’éviter le ton qui monte. J’essaie au plus mais c’est compliqué de toujours y parvenir…

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci pour votre retour Pascaline !
      Le regard est en effet un outil précieux pour signifier à l’autre qu’on l’écoute et qu’on est avec lui.
      Evidemment, ce n’est pas toujours facile de rester connecté(e) à l’autre et c’est la raison pour laquelle cela nécessite une pratique régulière 🙂
      Belle fin de journée

      Réponse
  3. Barou Marie-Hélène

    Coucou Emmanuelle,
    J ai eu la larme à l œil en te lisant.. Ça me parle tellement le regard…. Tu sens tellement dans les yeux de quelqu’un s il est là où pas
    Merci beaucoup de ton partage

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *