Si c’était à refaire…

par | Mieux se connaître | 24 commentaires

Ceux qui me connaissent savent que ce n’est pas dans mon tempérament de nourrir des regrets (tant je suis convaincue que les choses n’arrivent pas par hasard).

J’ai pourtant voulu me prêter à l’exercice du Mea Culpa en explorant ce que j’aurais pu faire différemment depuis le démarrage de l’aventure Cuisine Thérapie©.

Cela fait en effet plus de 5 ans que j’ai créé la Cuisine Thérapie©, alors des erreurs, j’en ai fait quelques-unes ! J’en vois 5 prioritaires (et j’aimerais pouvoir dire que j’en ai fait une par an, mais non, il m’est arrivé de cumuler !).

Erreur #1 : Ne pas investir suffisamment tôt

Si l’aventure Cuisine Thérapie© était à refaire, il y a beaucoup de choses que je ferai différemment à commencer par investir plus tôt en marketing et communication.

Quand je me suis lancée, j’étais réticente à l’idée de consacrer de l’argent à la notoriété de mon entreprise car je n’étais pas sûre d’en gagner suffisamment pour rentabiliser mon investissement.

En réalité, j’avais peur d’être exposée, de prendre de la place et/ou d’essuyer les remarques potentiellement désagréables des autres.

Par la suite, j’ai pensé que les retombées médiatiques et le bouche-à-oreille suffiraient pour développer mon activité et qu’il n’était donc pas nécessaire de prévoir un budget communication.

Puis avec les années, j’ai fini par comprendre que j’avais besoin d’investir dans des prestataires pour pouvoir faire grandir mon entreprise. Sans eux, je serai encore loin derrière !

Moralité : quand on joue petit, on gagne petit. Si vous voulez que votre entreprise puisse grandir elle aussi, vous avez besoin d’investir et ce, même si vous venez de vous lancer !

Si vous investissez en votre entreprise, vous investissez en vous.

Erreur #2 : Ne pas investir en moi

Lorsque je me suis lancée dans la grande aventure de la Cuisine Thérapie©, j’ai mis un temps fou à me décider à me faire coacher.

Comme pour mon activité, j’étais frileuse à l’idée d’investir dans un accompagnement car je ne pensais pas gagner assez d’argent pour le financer.

Vous dire que je me suis sentie seule et isolée en tant qu’entrepreneure est en-dessous de la réalité…

C’est clairement une lacune de taille quand on se lance, et ce n’est pas tant la mise en réseau que le fait de me confronter au regard des autres, l’inspiration et l’émulation permises par un groupe qui m’ont fait avancer à pas de géante !

Heureusement, j’ai fini par me faire accompagner à plusieurs reprises, ce qui m’a permis de travailler en profondeur sur ma vision, ma relation à l’argent et mon positionnement.
Investir en moi a réellement été une décision qui a changé ma vie d’entrepreneure. Ni plus, ni moins.

Erreur #3 : Ne pas me focaliser sur une seule cible

Grave erreur (et tous les entrepreneurs vous le diront), la clé du succès est de rester focus sur une cible prioritaire dont on connaît les moindres problèmes, les rêves et les désirs de transformation, les besoins insatisfaits, les aspirations secrètes….

En explorant à la fois le grand public, les publics spécifiques (patients toxico, résidents en maisons de retraite, étudiants…) et les entreprises, je me suis dispersée sur les 4 premières années.

Même si cela a permis de consolider le concept Cuisine Thérapie©, de montrer que cela fonctionnait pour tout type de public, cela a aussi été une déperdition d’énergie, de temps, de focus.

Et c’est l’adage « à force de vouloir plaire à tout le monde, on ne plaît à personne » qui m’a permis de me concentrer sur une cible prioritaire à partir de 2019 : les personnes qui souhaitent être formées à la Cuisine Thérapie© et devenir Praticiens.

Moralité : si vous voulez gagner du temps (et préserver votre énergie), restez focalisé.e sur une seule et même catégorie de personnes.

Erreur #4 : Rester bloquée sur un seul format d’atelier

Parce que je n’aime pas regarder la montre, j’avais envie de proposer des ateliers où l’on se pose…
Où l’on prenne le temps de s’offrir une vraie parenthèse pour aller à la rencontre de soi.

Ces 3 heures que duraient ces ateliers, je crois pouvoir dire qu’aucun des participants ne les a vues passer. Preuve que j’avais d’une certaine façon vu juste.

Sauf que 3 heures :

  • il faut les placer dans un agenda,
  • c’est nécessairement plus coûteux qu’une séance chez un thérapeute classique.

Aujourd’hui, je laisse le choix : vivre l’expérience Cuisine Thérapie© originelle de 3 heures ou goûter à des séances plus courtes en tablant sur un parcours d’ateliers, ajustable en fonction du vécu des clients !

Moralité : lorsque vous développez un produit en présentiel, faites ce qui vous fait plaisir bien sûr mais de manière à ce que cela « colle » avec la réalité.

Erreur #5 : Ne pas avoir délégué suffisamment tôt

La 5ème et dernière erreur que j’ai faites (je dois le dire, assez banale) a été de vouloir tout gérer, de la démarche commerciale vis-à-vis des prospects à la gestion personnalisée des clients en passant par la facturation, l’optimisation continue des contenus de la formation, la création des outils de communication et la mise en ligne des articles de blog, ou encore les démarches administratives inhérentes aux organismes de formation.

Parce que c’est difficile de lâcher son bébé, d’accepter de prendre du temps à former une personne, j’ai longtemps préféré tout faire… au risque de m’épuiser et de ne pas en faire assez ou de ne pas le faire suffisamment bien !

J’ai déjà fait appel à des personnes de confiance pour m’aider dans cette voie, je vous en reparle très vite !

En conclusion…

Au cours des dernières semaines, je vous ai partagé les 5 erreurs majeures que je ne reproduirais pas si l’aventure Cuisine Thérapie© était à refaire.

• Je consacrerais plus d’argent en marketing et communication pour lancer mon activité.
• J’investirais aussi plus tôt en moi-même pour me faire accompagner.
• Je me focaliserais sur une seule cible pour éviter de me disperser.
• J’éviterais de rester bloquée sur un seul format d’atelier.
• Et enfin, je délèguerais beaucoup plus tôt pour me sentir soutenue dans mon développement !

Alors oui : la Cuisine Thérapie© se serait sans doute développée plus rapidement si je n’avais pas commis toutes ces erreurs.

J’ai parfois même eu l’impression que le costume était trop grand pour moi… et je vous épargne les questionnements existentiels et lancinants qui ont émaillé ces 6 années !

Mais évidemment, il y a eu aussi beaucoup de positif et l’idée n’est pas de regarder que le côté chaotique du parcours d’entrepreneure.

Je peux me féliciter de plein de choses positives, et notamment d’avoir su demander de l’aide et d’avoir réussi à me réinventer et me remettre en question (en allant même jusqu’à changer de marque !).

J’avais juste envie de vous en dire plus sur les coulisses….
Pour peut-être vous éviter certaines erreurs de parcours.
Je suis curieuse de savoir ce que vous pensez de tout cela.
Ces erreurs résonnent-elles avec votre propre parcours d’entrepreneur(e) ?
En voyez-vous d’autres ?

Praticien Cuisine Thérapie :

10 questions pour savoir si ce métier est fait pour moi

24 Commentaires

  1. fatima

    Très beau partage merci beaucoup!

    Réponse
  2. Isabelle Sanchotena

    Bonjour Emmanuelle, votre introspection est très positive surtout pour vous et elle est très éclairante pour les autres.
    Pour ma part je ne vous ai toujours pas rejointe mais c’est toujours dans mes projets les plus chers…. Belle et heureuse année à vous et votre entourage. A bientôt…..

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Avec grand plaisir Isabelle 🙂
      Tout comme cela sera un plaisir de vous accueillir dans la formation, lorsque ce sera le bon moment pour vous !!
      A bientôt, prenez soin de vous !!

      Réponse
  3. Hubert Annick

    Merci pour ce partage Il est très instructif tout en étant très positif J’envisage dans un an de me mettre auto entrepreneuse aussi toutes les expériences et les ressentis m’apportent beaucoup Merci 🙏

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Avec plaisir Annick ! Vous verrez, c’est un parcours personnel enthousiasmant que de lancer une entreprise !
      Vous allez vous régaler !
      A bientôt

      Réponse
  4. Catherine

    Un grand merci Emmanuelle d’avoir eu l’humilité de nous partager vos « erreurs », votre générosité est un cadeau pour nous qui vous suivons. J’aime beaucoup vous lire, vos textes intelligents provoquent la réflexion, continuez de nous gâter!

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci à vous Catherine, votre retour me touche bcp.
      Je suis contente que cela puisse vous inspirer, vraiment.
      Belle journée à vous

      Réponse
  5. Nathalie Auvinet

    Belle leçon de vie à suivre à la lettre.
    Merci beaucoup.

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci Nathalie….
      A la lettre, je ne sais pas, mais cela peut être une source d’inspiration si vous vous lancez dans l’entrepreneuriat ?
      A bientôt !!

      Réponse
  6. boury barou marie hélène

    merci Emmanuelle de ce partage et de la clarté des messages
    je suis toujours impatiente de commencer la formation dès qu’elle sera éligible au CPF !!
    j’espère à très vite

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci à vous Marie-Hélène, et au plaisir de vous accueillir bientôt dans la formation 🙂

      Réponse
  7. Nathalie

    Meilleurs vœux Emmanuelle, ainsi qu’à vos proches et collaborateurs , que le développement de la cuisine thérapie, soi à la hauteur de votre belle énergie positive.
    Merci pour ce témoignage très précis, qui transmet en toute objectivité une règle de conduite pour ne pas perdre du temps, pour tous beaux projets en 2021 .
    Bonne continuation

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci Nathalie ! Belle et douce année à vous et au plaisir de ré-échanger prochainement !
      A bientôt 🙂

      Réponse
    • NB

      Bonjour Emmanuelle,
      Super article ! C’est toujours bien de se remettre en question : de regarder en arrière pour avancer.
      Et merci d’avoir partagé ces « erreurs » avec nous, car on apprend aussi de l’expérience des autres.

      Bonne année et bonne continuation 😉

      Réponse
      • Cuisine Thérapie

        Merci pour votre retour, c’est vraiment gentil !
        Avec plaisir, contente que cela puisse vous inspirer dans votre propre cheminement 🙂
        A bientôt

        Réponse
  8. Véronique

    Bonjour Emmanuelle, vidéo très intéressante, qui nous amène conseils, outils et confiance pour se lancer en tant qu’entrepreneuse. Car démarrer une activité quelle qu’elle soit n’est pas facile. Beau cadeau de début d’année. Je ne connaissais pas la cuisine thérapie, je suis tombée par hasard sur Facebook. Une approche sympa et ludique à la fois. Je m’intéresse aussi à l’Art Thérapie. Deux activités qui se ressemblent beaucoup. Mon coeur balance !!!!!!! A réfléchir. Merci encore. Belle continuation. Namaste, Gratitude à vous. Véro

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci pour votre retour Véronique !!
      Et oui, la Cuisine Thérapie s’inspire bcp de l’Art Thérapie ! Ce sont 2 pratiques ludiques et puissantes !
      Belle exploration de vous-même grâce à votre parcours de reconversion !

      Réponse
  9. helene MESNIL

    Emmanuelle, j’ai été scotchée par ces 5 points, tant je les ai vécus moi-même. L’angle MKT est fondamental et ces professionnels-là vous posent des questions de sens, de principe qui forcent au “choix du choix”, ce qui évite de s’épuiser ensuite… Et puis, c’est “le nerf de la guerre”. J’ai aussi zappé l’accompagnement par un coach => j’ai souvent tourné en rond ensuite. Un coach aide aussi à se bâtir un plan de travail strict, qui évite les yoyos entre sur-travail et repos culpabilisateur…
    Pour la délégation, il faut trouver des gens orientés “création d’entreprise” comme soi, donc “tenus aux tripes” ! Et non pas de gentilles personnes qui viennent “parce qu’elles sont intéressées” : j’ai perdu un temps fou avec ce type de personne dilettante (un peu “femmes de leur mari”, et oui !). Créer une entreprise c’est RADICAL, on y met tout de soi, avec une prise de risque MAJEURE (mais enthousiasmante). Hauts les coeurs ! Hélène

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci pour ton retour Hélène…
      Comme tu dis, “on met tout de soi” dans une entreprise, c’est d’ailleurs un cheminement personnel plus que professionnel, je trouve !! La transformation personnelle est tellement puissante (et indispensable aussi… pas toujours confortable d’ailleurs, mais euphorisante, ça c’est sûr !).
      Contente que tu te retrouves dans ces questionnements en tout cas 🙂
      A bientôt

      Réponse
  10. Ariane

    Merci pour ton partage Emmanuelle!! C’est super inspirant !
    En tout cas j’ai bien ces choses en tête 😀
    Ariane

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Avec plaisir Ariane, contente que cela te parle !! A bientôt 🙂

      Réponse
  11. Patricia GARNIER

    C’est vraiment super tout ce que j’ai lu … mais je pense que si vous ne l’avez pas fait plus tôt c’est que ce n’était pas le moment, et si quelqu’un vous avez dit de le faire, vous ne l’auriez quand même pas fait, car il faut parfois passer par certaines étapes soi-même et les vivre avant d’en avoir conscience …
    Bonne journée à vous et à très vite

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Bonjour Patricia, je ne sais pas, je pense que cela m’aurait quand même fait réfléchir si qqn m’avait alertée sur ces erreurs fréquentes…. D’où l’importance de se faire accompagner !
      Après, je suis d’accord avec vous, de temps en temps on ne fait pas les choses parce qu’on n’est tout simplement pas prêt à les faire 😉
      A bientôt !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *