La compétence que tout accompagnant pense maîtriser… à tort !

par | Réflexions culinaires | 27 commentaires

Si vous demandez à des personnes dans l’accompagnement de citer LA qualité principale dans ce métier, le mot qui revient en boucle c’est… L’ECOUTE !

En effet, c’est une qualité fondamentale et préalable à des rapports humains harmonieux.

Et aussi bizarre que celui puisse paraître, tout le monde est persuadé d’avoir cette qualité d’écoute !

Mais au fait, qu’est-ce que l’écoute ?

Ecouter, c’est savoir se tenir aux côtés d’une personne et lui offrir notre présence attentive et chaleureuse.

Et cela signifie très prosaïquement :
– Avoir les oreilles grandes ouvertes,
– Et la bouche fermée !

Raison pour laquelle, il est souvent difficile de simplement écouter…

… sans préparer sa réponse ou chercher quoi dire une fois que la personne aura terminé.
… sans chercher à donner des conseils ou proposer des pistes de solutions.
… sans essayer de faire diversion, en faisant rire la personne ou en ramenant les choses à soi.

Peux-tu simplement écouter ?

Il y a un texte qui résume à lui tout seul ce qu’est l’écoute véritable.

La première fois que je l’ai lu, je me suis dit “voilà, tout simplement !” (et aussi j’avoue : “pourquoi on n’apprend pas plutôt ça à l’école ?!”)

Je vous laisse savourer :


Peux-tu simplement écouter ? (auteur anonyme indien)

« Quand je te demande de m’écouter et que tu commences à me donner des conseils, tu n’as pas fait ce que je te demandais.

Quand je te demande de m’écouter et que tu commences à me dire pourquoi je ne devrais pas ressentir cela, tu bafoues mes sentiments.

Quand je te demande de m’écouter et que tu sens que tu dois faire quelque chose pour résoudre mon problème, tu m’as fait défaut, aussi étrange que cela puisse paraître.

Écoute, tout ce que je te demande, c’est que tu m’écoutes. Non que tu parles ou que tu fasses quelque chose : je te demande uniquement de m’écouter.

Les conseils sont bon marché, pour quelques sous, j’aurai dans le même journal le courrier du cœur et mon horoscope.

Je veux agir par moi-même, je ne suis pas impuissant, peut-être un peu découragé ou hésitant, mais non impotent.

Quand tu fais quelque chose pour moi, que je peux et ai besoin de faire moi-même, tu contribues à ma peur, tu accentues mon inadéquation.

Mais quand tu acceptes comme un simple fait que je ressens ce que je ressens (peu importe la rationalité) je peux arrêter de te convaincre, et je peux essayer de commencer à comprendre ce qu’il y a derrière ces sentiments irrationnels.

Lorsque c’est clair, les réponses deviennent évidentes et je n’ai pas besoin de conseils.

Les sentiments irrationnels deviennent intelligibles quand nous comprenons ce qu’il y a derrière.

Peut-être est-ce pour cela que la prière marche, parfois, pour quelques personnes, car Dieu est muet.

Il ou Elle ne donne pas de conseils. Il ou Elle n’essaye pas d’arranger les choses. Ils écoutent simplement et te laissent résoudre le problème toi-même.

Alors, s’il te plaît, écoute et entends-moi. Et si tu veux parler, attends juste un instant et je t’écouterai. »


C’est un texte qui provoque toujours une très belle prise de conscience chez les personnes qui suivent la formation Devenir Praticien Cuisine Thérapie©.

Comme si tout était dit dans ces quelques lignes.
Comme si toutes les incompréhensions tombaient d’un coup.

Je suis curieuse de savoir ce que vous en pensez ?
Que vous inspire ce texte ?
Comment résonne-t-il pour vous ?

Praticien Cuisine Thérapie :

10 questions pour savoir si ce métier est fait pour moi

27 Commentaires

  1. MAILLARD

    Lire ce que n’est pas l’écoute est important mais le vivre et faire faire un exercice en allant du niveau d’écoute le plus bas au niveau le plus haut en invitant les personnes à poser leur ressenti est vraiment puissant 😊.

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Très juste !
      Curieuse de savoir comment vous pratiquez concrètement cet exercice sur les niveaux d’écoute. Si vous avez envie de nous le partager, cela me ferait plaisir de vous lire !

      Réponse
  2. Nathalie

    Il est parfois difficile de rester silencieux face à la colère, détresse, .. d’un être chair. Mais il est vrai que parfois nous avons simplement besoin de vider notre sac, et malheureusement personne ne nous écoute plus réellement. Le sport ou autres activités peut permettre d’expulser notre rage, c’est peut-être cela dont nous avons le plus besoin afin de ne pas la contenir et l’empêcher de nous envahir pour nous faire du mal.

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Complètement en phase Nathalie, c’est hyper important d’exprimer toutes ses émotions (et pas seulement la colère)…. et comme vous le dites, des activités sportives ou créatives peuvent être aidantes ! Ou l’oreille de qqn qui ne fait QUE vous écouter….. et c’est rare, je vous l’accorde !

      Réponse
  3. CAMILLE LEGROS

    Bonsoir,

    Cela fait du bien de lire, d’entendre ces mots lorsque l’on ne se sent pas écoutée par ses propres parents dans ce que l’on dit, ce que l’on ressent vraiment.

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Comme je vous comprends Camille….
      Et si vous leur faisiez lire ce texte, pour leur permettre de comprendre ce dont vous avez besoin ?
      De tout cœur avec vous.

      Réponse
  4. Chantal ARNAUD

    Texte très vrai, c est certain qu’éclate véritable écoute est sans parti prie, sans obligation de convaincre ou d intervenir

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      C’est exactement ça Chantal…. une écoute qui n’attend rien, ne prévoit rien…. et se contente d’être “juste” là !

      Réponse
  5. Chantal ARNAUD

    Texte très vrai, c est certain qu’éclate véritable écoute est sans parti prie, sans obligation de convaincre ou d intervenir

    Réponse
  6. HENRIQUES

    Bonjour
    Oui je comprends bien qu’il faille écouter mais je me dois de donner des conseils pour les faire avancer, donner des outils ( je suis sophrologue et réflexologue )
    Beaucoup ne sont pas Cs de leur respiration .. il faut bien leur en
    Parler .. ensuite je parle de cohérence cardiaque etc ..
    Donner des explications physiologiques aussi
    Pour moi c’est indispensable .
    Et c’est eux qui feront le travail
    Mais au début je les aide de cette manière pour qu’ils trouvent eux même leur solutions
    Bonne soirée

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Complètement d’accord avec vous, quand on est dans le soin, des conseils / recommandations peuvent être appropriés….
      Je reste persuadée cela dit qu’en relation d’aide, c’est-à-dire quand vous êtes face à qqn en mal-être, l’écoute reste l’outil magique 🙂
      Celui qui fait que la personne se sente entendue, accueillie dans ce qu’elle ressent.

      Réponse
      • Robin Cindy

        Bonsoir Emmanuelle, très beau texte qui me renvoie aux personnes qui coupent sans cesse la parole ne vous laissant vous exprimer, ne vous écoutant qu’à moitié. Vous refoulez donc votre ressentie, vos émotions… Il est vrai aussi qu’il est difficile de rester muet et d’écouter sans exprimer lorsqu’une personne et en détresse, en colère ou autre….

        Réponse
        • Cuisine Thérapie

          Merci de votre retour Cindy.
          C’est vrai que l’écoute véritable est difficile…. C’est pourtant la seule chose aidante pour qqn qui exprime une émotion : sentir qu’il est entendu, accueilli.
          Et heureusement, cela s’apprend 🙂
          Belle journée à vous !

          Réponse
  7. celine MORET

    Ce jolie texte me rappelle beaucoup la philosophie de confucius on vit ds un monde d individualisme total et avec la covid c est pas près de s arranger .😔 peu de gens apprennent a ecouter c est pas faut ..

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Exactement Céline, écouter s’apprend !! Cela nécessite de rester centré(e) sur l’autre, de faire taire sa petite voix intérieure…. et c’est la pratique d’une vie, à peaufiner continuellement 🙂

      Réponse
  8. Albertine

    L’art du silence.
    L’art de la vie.
    L’essence de l’art.
    L’écoute !

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Oh que oui mon amie, toi tu le sais déjà tout ça 🙂 Mille bisous

      Réponse
  9. Aline

    Que cela me parle. Et que j’éprouve le même sentiment une écoute ne dois pas être suivis d’un conseil ou…. Mais juste être une ecoute

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      “Juste être une écoute”….. comme je vous rejoins Aline !! Tout est dans le “juste”, ce renoncement à donner des conseils / proposer des suggestions si difficile à faire !!

      Réponse
  10. Luna

    Pour ma part, j’avais déjà compris que je n’étais pas suffisamment à l’écoute car cela m’a valu ma dernière histoire d’amour.

    Je n’écoute pas à 100% parce que je suis comme ça dans tout ce que je fais même pour moi. Je fais toujours plusieurs choses en même temps sinon, j’ai l’impression de perdre mon temps.

    J’ai compris maintenant ! Alors j’attends d’expérimenter…

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci pour votre partage authentique Luna…
      Pour expérimenter, je vous propose d’écouter une personne qui a besoin de votre aide (un ami, qqn de votre famille, un collègue…) dans le silence le plus total et en la regardant dans les yeux, en étant disponible pour elle. Je vous promets que vous (et cette personne) allez vous souvenir de cette expérience 🙂

      Réponse
  11. Raybaud Christelle

    Ce texte me parle… je sais être réellement à l’écoute avec ma fille et avec ma meilleure amie ! C’est parfois plus compliqué pour le couple ou avec la famille proche… et pourtant je vois au combien l’écoute est plus qu’important !

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Oh que oui Christelle ! Mais comme vous dites, c’est loin d’être facile !! Et encore plus loin d’être acquis !
      Une solution pour vous entraîner (si le cœur vous en dit bien sûr) est de rester en silence et les yeux dans les yeux avec votre interlocuteur. Le fait de vous brancher sur l’autre peut être aidant pour faire taire sa petite voix intérieure (celle qui prépare les réponses, a envie de donner son avis, aimerait donner un conseil….).

      Réponse
  12. Peggy

    Écouter c’est aussi bien s’appliquer à entendre que recevoir, accepter l’autre dans sa globalité et sa complémentarité avec nous-même… s’écouter est souvent plus complexe

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      Merci pour votre retour Peggy, vous mentionnez qqch d’essentiel : s’écouter soi est tout aussi difficile qu’écouter l’autre. Il y a tellement d’interférences avec notre mental, qui fait bien souvent les questions et les réponses tout seul…. et il est parfois nécessaire qu’un autre (ami, proche, psy…) nous écoute inconditionnellement et nous reflète fidèlement pour que nous soyons capable de nous entendre d’ailleurs 🙂

      Réponse
  13. Sophie

    L’ accélération, la surcharge du quotidien, la surinformation, l’immédiateté, les écrans, tout nous éloigne de l’écoute. Demain, je vais écouter les oiseaux. Pour ne pas oublier ce que c’est.

    Réponse
    • Cuisine Thérapie

      C’est vrai qu’on est bombardé d’infos et qu’on ne prend plus le temps de se poser, les yeux dans les yeux pour écouter qqn….
      Et pourtant, c’est tellement bon, que l’on soit dans la posture de celui qui écoute ou dans celui qui est écouté 😉
      Bisous Sophie, hâte de repasser un moment avec toi 😉

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *