Ma cuisine et moi : interview d’Alexandra Hallez

par | Ma cuisine et moi | 0 commentaires

Faut-il encore présenter notre super Ambassadrice ?

Cuisine-Thérapeute & Cheffe Cuisinière Détox à Bardos (pas très loin de Bayonne), Alexandra aide les personnes en transition de vie à se reconnecter à leur intuition afin d’améliorer leur santé et retrouver le plaisir d’une alimentation saine.

Elle a rejoint le programme des Ambassadrices en 2021 afin de m’aider à superviser les élèves en formation « Devenir Praticien Cuisine-Thérapie© » et leur apporter tout le soutien dont ils ont besoin pour se former à ce beau métier.

Découvrez sans plus attendre son interview dans cet article, sur la relation qu’elle entretient avec sa cuisine.

Comment tu appréhendes l’espace cuisine et quels sont les souvenirs que tu y associes ?

J’ai vécu deux histoires complètement différentes dans mon enfance. Une dans la cuisine de ma mère et mon beau-père, et une dans la cuisine de mon père et ma belle-mère.

Dans la 1ère, on cuisinait peu, et c’était l’endroit où nous mangions, rien d’autre.

Dans la 2ème, on cuisinait BEAUCOUP et on recevait du monde. On aimait manger, travailler des bons produits. C’était l’endroit des confidences le soir autour de la table après manger…

Ces deux cuisines étaient fermées et c’était l’endroit des repas quotidiens.

Aujourd’hui j’ai une cuisine ouverte sur le salon, et j’aime cela, même si on perd l’intimité qu’il peut s’y créer.

C’est un espace de création et d’échange, toujours connecté à la vie de la maison, les odeurs circulent, la chaleur se diffuse partout. J’aime cette « porosité ».

Comment tu vis la cuisine au quotidien ?

Depuis que je suis maman, je ne cuisine plus de la même manière. Avant je prenais le temps de tester de nouvelles recettes en permanence, je prenais beaucoup de plaisir à créer, à faire mijoter…

Aujourd’hui quand je cuisine, c’est pour 4 personnes et j’ai peu de temps. Alors c’est efficace, mais toujours sans recette et avec beaucoup de plaisir !!

J’aime être dans ma cuisine, je m’y sens bien. J’y suis centrée et souvent je peux y être seule malgré la configuration de la maison.

Quel bonheur de cuisiner, seule, parfois dans le silence, parfois en musique !

Comment cette pièce à vivre et à cuisiner parle de toi et révèle certaines facettes de ta personnalité ?

Cela révèle de moi cette valeur importante de l’amour et du partage : cuisiner et manger sont pour moi des actes d’amour, envers soi avant tout et envers les autres aussi.

J’ai donc à cœur que cet espace inspire cela. J’aime que ce soit beau, harmonieux, accueillant.

Je n’aime pas sa couleur rouge, je la voudrais plus douce, mais elle est toujours propre, rangée, avec de jolis ustensiles, des jolis bocaux, parce que le beau, ça guérit le cœur et l’âme !

Merci Alexandra ! Pour en savoir plus sur son parcours et ses accompagnements, cliquez ici : https://www.alexandrahallez.com/

Praticien Cuisine Thérapie :

10 questions pour savoir si ce métier est fait pour moi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.