Improvisation culinaire - Créativité - No recipe

Les bienfaits de l’improvisation en cuisine

Emotions gourmandes

La 5ème édition de la Fête de la Gastronomie, qui se tient du 25 au 27 septembre prochains et rassemble plus de 10 000 événements sur toute la France (plus d’infos ici) est placée sous le thème de la Créativité et de l’Audace. Une belle occasion pour moi de vous reparler de créativité en cuisine, non ?

Par ici la créativité !

Déjà, mettons-nous d’accord sur une chose : nous sommes tous créatifs, ou plutôt nous l’avons tous été à un moment de notre vie ! Souvenez-vous de cette époque bénie où construire des cabanes dans le jardin et imaginer des histoires de pirates faisaient partie de votre quotidien. La créativité, c’est en effet ni plus ni moins que la capacité à agencer des éléments connus de manière différente et originale, à créer quelque chose de nouveau en somme. Cette faculté d’invention et d’imagination est malheureusement souvent négligée ou occultée en devenant adulte, au profit du côté cérébral et rationnel.

Grâce à la cuisine (entre autres), il est heureusement possible de renouer avec une créativité spontanée et ludique. Une seule condition à cela : lâcher prise avec des objectifs de résultats et s’autoriser à faire, pour le simple plaisir de faire. Les bienfaits d’une telle disposition d’ouverture  intérieure sont dès lors multiples. La créativité apporte en effet recentrage et concentration, c’est-à-dire des moments de récupération indispensables pour mieux mobiliser son énergie par la suite. Quand on crée, on est absorbé par ce que l’on fait (et bien souvent, on ne voit d’ailleurs pas le temps passer !) et pleinement dans l’instant présent. Ultra reposant pour notre cerveau !

Autre effet positif de la créativité, elle invite à se connecter à soi et permet d’explorer ses ressentis et ses besoins propres (par le biais des métaphores et autres symboles qui émergent pendant la création) et donne ainsi accès à une nouvelle perception de soi.  S’offrir une pause de créativité donne confiance en sa capacité à faire des choix et à transformer les choses, et favorise l’autonomie et la capacité à se dépasser.

Oublier le résultat et se lancer

Pour être créatif en cuisine, ce n’est pas très difficile, il suffit de se jeter à l’eau avec ou sans aide extérieure (je vous recommande notamment l’intéressant ouvrage du chef Benoît Bordier et ses Cahiers d’improvisations culinaires qui donne quelques conseils en termes d’ingrédients de base et d’organisation). Se lancer et expérimenter pas à pas, en commençant par des petites choses (une salade composée originale par exemple), se lancer des défis de plus en plus audacieux et surtout faire taire sa voix critique et sa peur de se tromper.

Et vous, cela vous arrive souvent de faire de l’improvisation en cuisine ?

PS : la photo, c’est 4 réponses différentes à l’expression “ça ne compte pas pour des prunes”… inspirant et gourmand, non ?

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !