Elle mange donc elle vit - Cuisine Thérapie

Elle mange donc elle vit

Tout bien ressenti

« Elle mange », c’est le titre d’un très court livre (de la collection Mise en appétit, tout un programme d’ailleurs, les autres titres de la collection me font déjà de l’œil…) écrit par Emmanuelle JARY, ethnologue et journaliste pour la presse spécialisée dans la gastronomie.

Elle mange donc, et elle nous met l’eau à la bouche avec ses récits et témoignages culinaires. Ces souvenirs de plaisirs de bouche sont étroitement liés pour elle à des émotions ou des sentiments comme l’amitié, la séduction, la complicité, le désir, l’enfance ou encore l’ennui, la frustration et la honte. Le style est sensible, authentique et juste. L’auteure livre ses confidences sur un ton très personnel (quasi comme dans un journal intime parfois) et nous fait part de ses bonheurs et de ses doutes dans l’apprentissage et le vécu de son métier de critique gastronomique.

Je ne résiste pas à vous confier sa conclusion, que j’aurais aimé écrire : « La cuisine, ce sont des mets mais aussi des mots, du ressenti, des souvenirs, des sentiments. C’est son prisme. Elle n’a pas d’yeux, elle n’a pas d’oreilles, d’ailleurs elle chante faux, mais elle mange juste. C’est par le biais de la cuisine que s’expriment ses peines, ses joies, sa curiosité, sa générosité, son égoïsme, ses angoisses, son admiration, sa tendresse, sa personnalité et ses plaisirs les plus grands. C’est son mode d’appréhension du réel, du bout des papilles. Elle mange donc elle vit ».

Un livre tout simple, très savoureux et qui permet pour moi de revenir à l’une des fonctions essentielles liées à l’acte de se nourrir : celle de vivre et de partager des émotions !

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !