Maigrir sans régime - Cuisine Thérapie

Maigrir sans régime

Réflexions culinaires

En cette journée internationale sans régime (le No Diet Day a vu le jour outre-Manche et est institué tous les 6 mai depuis 1992), j’ai eu envie de vous parler d’un livre fondateur pour Papilles Créatives : Maigrir sans régime du Docteur Jean-Philippe Zermati.

Pourquoi fondateur ? Parce que ce livre contient à mon sens les principes de base des ateliers Papilles Créatives : réhabiliter le plaisir, écouter ses envies et faire confiance à ses sensations corporelles, s’émanciper des diktats alimentaires et ériger ses propres règles.

La ligne directrice de ce nutritionniste hors norme est très simple : je mange quand j’ai faim, je m’arrête quand je suis rassasié. Concrètement, cela veut dire qu’on peut manger de tout (exit donc les aliments tabous, ouf !) et qu’il suffit, pour ne pas grossir, de s’arrêter quand on n’a plus faim et d’attendre que la faim revienne avant de manger à nouveau. Il va même plus loin : ce qui est mangé avec faim ne fait pas grossir, car l’apparition de la faim signifie tout bonnement que le repas précédent a été digéré. Ultra-déculpabilisant voire même enfantin, non ?!

Pas toujours simple dans les faits, je vous l’accorde, car cela implique de retrouver ses sensations alimentaires et donc d’être attentif à ce qu’on mange. Or nous sommes pétris de croyances, de convictions sur ce qu’il faut ou pas manger et nous mangeons malheureusement souvent avec notre tête. Nous sommes pourtant détenteurs de cette capacité de régulation spontanée, ou plutôt nous l’étions. Il suffit d’observer un bébé laisser quelques centilitres de lait dans son biberon pour s’en convaincre.

Ce positionnement, réellement novateur (même s’il existe depuis plus d’une dizaine d’années et que les idées de Jean-Philippe Zermati sont de plus en plus largement diffusées), mérite à mon sens d’être partagé pour tout comprendre de la restriction cognitive (cet état de régime permanent où l’on n’est plus à l’écoute de ses sensations alimentaires), des émotions qui font manger, du phénomène de rassasiement et de satiété, des croyances (sur les aliments interdits, les sacro-saintes règles diététiques à respecter…) et mettre définitivement un terme aux régimes saugrenus et inefficaces. Ecouter ses sensations et se faire confiance pour manger avec plaisir et sans culpabilité !

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !