Grain de sel #93 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #93

Grain de sel

Ups 

  • Bonne nouvelle, de plus en plus de chefs mettent les petits plats dans les grands pour réinventer les menus enfants. Il est vrai qu’ « au restaurant, les enfants sont traités comme s’ils ne savaient ni manger ni goûter » (selon Eric Roux). Finis les plats insipides, les chefs (certains d’entre eux en tout cas) ont décidé de chouchouter les gastronomes en culottes courtes avec des menus créatifs, appétissants et équilibrés. Simplifier les intitulés, surprendre, faire découvrir de nouvelles saveurs que les enfants n’auraient pas goûtées chez eux… Bien vu pour affûter les palais de leurs futurs clients  !

 

  • Un article intéressant sur l’orthorexie, cette volonté de “manger sain” qui tourne à l’obsession chez certains (jusqu’à devenir un trouble alimentaire) et qui gagne du terrain puisqu’elle touche entre 2 et 3% de la population. L’occasion de rappeler que “l’alimentation inclut le végétal et l’animal, la spontanéité et le plaisir et combine les systèmes traditionnel, industriel et sanitaire” !

 

  • Un article qui interpelle sur nos fonctionnements en vacances ! Durant la période estivale , on se détend, on se balade, on prend des apéros à gogo… et on mange n’importe comment. Il n’est pas rare que l’été venu, tout parte à vau-l’eau. On perd ses repères, ses principes, sa conscience écologique…. Et si, plutôt que la relâche alimentaire, on en profitait pour explorer et découvrir la région avec ses marchés et petits producteurs  ? J’espère que cela a été votre cas cet été ?! 

 

Downs

  • Un article vraiment agaçant sur les “petites” arnaques des industriels sur les consommateurs. Les mensonges et les publicités mensongères se font de plus en plus fréquents. Les fabricants sont passés maîtres dans l’art de jouer sur le poids, la taille ou sur l’emballage des produits. Conclusion : faites jouer la concurrence !

 

  • Un article étonnant sur la question que se pose l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie  qui envisage de rendre les pourboires obligatoires en France ! En cause, la baisse continue des sommes laissées par des clients de plus en plus adeptes du paiement par carte. Seuls 15% des voyageurs donneraient systématiquement des pourboires – 16% n’en laissant, à l’inverse, jamais. Il semble que la transmission de ce geste se perde, dans la mesure où un consommateur satisfait du service rendu préfère laisser des commentaires positifs sur des sites comme TripAdvisor plutôt que de laisser un pourboire. Pas sûre que la contrainte soit efficace !

 

 

La photo, c’est une délicieuse tarte aux mirabelles dégustée chez KL Pâtisserie hier, l’occasion de terminer le WE sur une note délicate et savoureuse !