Veille Food - Actualités Food - Ups and Downs

Grain de sel #89

Grain de sel

Ups

  • Un article intéressant qui s’interroge sur le match régulier entre chocolatine et pain au chocolat, brioche et galette des rois… Il semblerait que “notre obsession et notre fascination pour les petits particularismes locaux masquent le fait que le territoire français s’homogénéise. Le débat “pain au chocolat/chocolatine” est révélateur : on défend son vocable comme un élément important de son identité, parce qu’au fond, parfois, il n’y a plus que ça pour dire où et qui on est”.

 

  • Une super initiative contre le gaspillage alimentaire, le 1er frigo solidaire de Paris vient d’être installé à Paris début juin dans le 18e arrondissement. Déjà présent dans plusieurs villes d’Europe comme Londres, Berlin, Bruxelles ou encore Bilbao, et dans des villes françaises telles que Marseille, Nantes et Metz, cette initiative a pour but de lutter contre le gaspillage alimentaire et favoriser la solidarité locale. Chacun peut y déposer des aliments ou se servir librement (pour ceux qui en ont besoin) en laitages, jus, fruits et légumes.

 

  • Un article mordant à lire absolument sur la presse féminine et l’obsession des régimes. La journaliste y déplore que “malgré tous les témoignages de femmes et les alertes des instances scientifiques, la presse féminine continue pourtant à nous refourguer du régime miracle” et à nous matraquer tous les ans avant la plage : “quand t’es une femme, tu passes le bac option bikini toutes les putains d’année” !

 

 

Downs

  • Une étude vient de publier ses résultats sur ce que mangent les Français et ce n’est pas brillant ! Nous consommons de plus en plus de plats industriels tout prêts, l’obésité progresse, on lit de moins en moins les étiquettes, les compléments alimentaires explosent, on mange de plus en plus cru et nos frigos sont trop chauds 🙁 Y’a du boulot !

 

  • Un article intéressant qui montre comment les influenceurs d’Instagram ont changé notre façon de manger. “Cette nourriture exposée n’a rien à  voir avec celle de nos assiettes, Instagram transforme un simple repas en un message, une performance” ! Il semble en effet que la bouffe soit victime de la course aux likes. Le plat doit être beau et viral avant d’être bon !

 

 

La photo, c’est un plateau de fruits de mer dégusté à Vannes en famille : dîner dans le jardin au champagne avec un plateau pareil (gagné lors d’une kermesse), c’était un moment de grâce et de bonheur inouï 🙂

Cuisine Thérapie : 5 questions anodines  pour amorcer votre réflexion