Ups and Downs - Veille food - Actualité Food

Grain de sel #77

Grain de sel

Ups

  • Un article intéressant qui salue le retour en force des produits fermentés (vous savez, ces aliments transformés sous l’action de micro-organismes qui sont des bactéries, des levures ou des moisissures… comme par exemple le fromage, les yaourts ou encore la choucroute) et le fait qu’ils sont bons pour la santé. Outre le fait qu’il s’agit d’une solution écologique (les produits fermentés sont conservés sans utiliser d’énergie), les chercheurs se sont rendus compte que  les bactéries qui constituent notre microbiote sont les mêmes que celles qui font fermenter les aliments. Elles  vont donc venir renforcer notre microbiote et notre système immunitaire, être bénéfiques pour le transit, la digestion, pour l’assimilation des minéraux, des vitamines… De plus, ces bactéries fabriquent elles-mêmes dans les aliments des tas de vitamines bonnes pour la santé. Enfin, la fermentation agit comme une pré-digestion. Bref, les aliments fermentés ont tout bon !
  • Un mouvement de fond semble se développer à Paris, celui de la cantinomie qui vise à “réconcilier le très bon et le pas cher” ! De nouveaux établissements parisiens se sont lancés un défi : que chacun puisse manger bon et sain pour le prix d’un fast-food ou presque. Pour cela, l’enjeu est de bien sourcer ses produits et de prôner une économie circulaire des fourneaux, de mettre en oeuvre des astuces économiques mais surtout cuisiner. Alors, beau, sain et bon marché, le nouveau défi des cantines modernes ?
  • Une initiative intéressante que celle du grand magasin Selfridges, à Londres, qui propose des ateliers pour clients stressés. Notamment éplucher des patates ou encore broyer des épices. L’objectif ? “Mettre en valeur ces tâches quotidiennes auxquelles on ne prête pas attention” et prendre le temps d’apprécier ces plaisirs simples, bref cuisiner en pleine conscience !

 

Downs

  • Un article qui s’interroge sur la question “est-ce la graisse ou le sucre qui nous tuent ?“, c’est forcément un énième débat dans la cacophonie des injonctions diététiques. La différence, c’est qu’il propose de faire attention aux  réponses simplistes (“c’est la faute de la graisse, du sucre, du nombre de repas par jour, de l’intervalle entre ces repas, de la combinaison de certains types de nourriture…”) et livre une conclusion intéressante : “la diététique est une science complexe, qui dépend évidemment de ce que nous mangeons mais aussi de nos gènes, de nos hormones, de notre environnement…”. Bref, “il faut s’en tenir au bon sens, manger et faire de l’exercice avec modération”

 

La photo, c’est une tartelette aux fraises exquise dégustée chez KL Pâtisserie : pâte sablée gourmande, fraîcheur et douceur des fraises, le dessert idéal pour se donner de l’énergie avant une séquence de travail intense 🙂

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !