Grain de sel #70 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #70

Grain de sel

Ups

  • Dans les débats souvent houleux qui peuvent opposer végétariens et carnivores, voici un article qui fait avancer la réflexion, sans langue de bois. A la question “Aimez-vous les animaux ?”, certains répondent en effet “Oui, mais je les mange !”. Preuve s’il en était besoin que “l’homme est un animal incohérent” et bourré de paradoxes et de contradictions.
  • Dans la même veine, il y aurait une croyance largement ancrée selon laquelle la viande serait un truc d’hommes et que manger de la viande est viril ! Pour éviter que le sexisme ne décide de ce qu’il y a dans nos assiettes, rappelons que “si la masse musculaire des hommes est plus importante, ils ont simplement besoin de plus de calories, pas de plus de viande rouge”. CQFD !
  • Une pétition circule sur les réseaux sociaux, un Appel au droit à bien manger. Objectifs ? “Défendre une alimentation goûteuse et saine pour tous, ainsi qu’une agriculture qui soit durable pour ses producteurs comme ses consommateurs, pour les hommes comme pour la Terre” mais aussi interpeller les candidats à la prochaine élection présidentielle sur le sujet. Dans les signataires de renom, citons des chefs (Olivier Roellinger, Michel Troigros…), des journalistes (Camille Labro, François-Régis Gaudry), des paysans boulangers (Roland Feuillas) ou encore des chercheurs (Gilles Fumey).

 

Downs

  • L’étiquetage nutritionnel fait encore parler de lui ! Plusieurs experts s’écharpent sur la pertinence nutritionnelle de ces logos au regard des enjeux de santé publique en matière de nutrition (et notamment l’incidence des cancers ou des maladies cardio-vasculaires). Rappelons quand même que l’étiquetage ne suffira pas et ne pourra être qu’une mesure d’accompagnement. D’autres actions d’éducation, d’information et d’encadrement réglementaire doivent également voir le jour !
  • Une étude récente sur les pratiques alimentaires des consommateurs révèle que 37% des Français excluent certains ingrédients (gluten, sucre..). Bref la mode du SANS a de beaux jours devant elle…. et la tendance à manger avec sa tête aussi malheureusement !

 

La photo, c’est un plat aux accents printaniers, dégusté en Suisse. Réalisé sans recette par une amie, guidée par son instinct et ses papilles du début à la fin. A l’arrivée, un sublime poulet au citron / gingembre avec des légumes rôtis savoureux ! Et des discussions à n’en plus finir en cuisine !

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !