Ups and Downs - Veille food - Actualité food

Grain de sel #60

Grain de sel

Ups

  • Un article drôlement bien vu (et décalé) sur les 8 excès permis durant le temps des fêtes ! J’aime particulièrement l’idée de faire un excès d’air frais (en profiter pour bouger et se balader dans la nature), un excès de qualité versus de quantité (sélectionner les meilleurs produits et les savourer) et un excès de déjeuners non traditionnels (en suivant uniquement ses sensations alimentaires donc). Un dernier conseil : mettre de côté le désir d’être parfait ! Décomplexant !
  • Une étude récente se penche sur les déterminants des choix alimentaires, c’est-à-dire ce qui motive le comportement du consommateur d’un pays à l’autre, et ce sur plusieurs types de produits : les céréales pour le petit-déjeuner, les plats préparés, les yaourts, les en-cas sucrés, les biscuits et les boissons froides. Résultat ? Les Français sont principalement motivés par le plaisir et associent le plaisir de consommer à un effet positif sur la santé. Alléluia !

 

Downs

  • Un article décrypte le top 10 des tendances food 2017 en se basant sur les publications Pinterest : bouddha bowl, poulpe sous toutes ses formes, pizza naan… Je suis encore passée complètement au travers des tendances !
  • IN est une start-up lyonnaise qui veut nous convertir aux steaks d’insectes. Je suis sceptique sur la question, d’autant que l’appellation retenue est celle des “fruits de terre” (plus vendeurs que les insectes manifestement, vive le marketing !). Je crains que même la promesse de “steaks croustillants et moelleux” ne me fera pas changer d’avis !
  • Encore un un pseudo-conflit culinaire, cette fois-ci autour des pâtes à la bolognaise ! Pendant que les tenants de la tradition culinaire s’étripent sur les choix de pâte à utiliser (tagliatelles versus spaghettis) et sur les ingrédients de la sauce, une voix s’élève pour rappeler que “ceux qui entendraient “stopper” cette évolution de la cuisine en la fixant dans des recettes rigides ne comprendraient en fait rien à l’esprit profond de la cuisine”. Enfin un peu de bon sens !

 

La photo, c’est un pain aux raisins dégusté dans une boulangerie proche du séminaire réalisé il y a quelques jours pour un grand groupe de luxe. Avoir trouvé un tel délice à proximité de ce qui deviendra, je l’espère, notre lieu de prédilection pour ces ateliers de teambuiling sur Paris me réjouit !

 

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !