Actualité Food, Grain de sel, veille food

Grain de sel #54

Grain de sel

Ups

  • De plus en plus de tables parisiennes font durer le service pour séduire une clientèle jeune et internationale et ont désormais des ouvertures à géométrie variable. Bonne idée pour manger ce qu’on veut quand on veut (vive le déjeuner en décalé le dimanche !), seul ou accompagné. Cela permet aussi d’écouter ses envies et de prendre juste un dessert même si l’autre mangeur se fait un menu complet 🙂 Le tout, en continuant à manger ensemble !
  • Un article enthousiasmant sur l’obésité : Guylaine Guevrement, une nutritionniste canadienne réputée, invite à penser différemment pour avoir des résultats différents. Plutôt que d’inciter les gens à manger moins de calories, il s’agit de “réaliser et d’accepter que la population est assez intelligente pour avoir compris les messages de santé publique. Ce dont ils ont besoin et ce qu’il faut leur apprendre, c’est comment manger pour répondre à leurs besoins physiologiques en leur permettant de reconnaître quand ils ont faim et quand ils n’ont plus faim pour qu’ils retrouvent leur poids naturel, des informations que le corps nous fournit instinctivement mais dont notre éducation, notre culture et maintenant toute la société nous ont débranchés. Bref les aider à “manger juste assez. Remettons le bon sens, la compassion et l’intuition à table”.
  • Un article fascinant qui propose une autre idée du consommateur : « Food Coop est une coopérative alimentaire new-yorkaise, dont les membres paient leur « cotisation » sous forme d’heures travaillées. Créé en 1973, ce lieu unique propose des produits alimentaires de très bonne qualité, d’une fraîcheur irréprochable, à des prix imbattables. Le secret de cette magie ? 75 % du travail est accompli par les membres de la coopérative, qui ne paient pas de cotisations mais troquent 2 h 45 de leur temps chaque mois pour avoir le droit de venir y faire leurs courses. A la clé : des produits bio et locaux et un supermarché dont le chiffre d’affaires par mètre carré est plus de 10 fois supérieur à la moyenne ! Quand est-ce qu’on fait ça en France ?

Downs

  • Un restaurant japonais installé aux Etats-Unis Japon promeut les repas en solitaire sans même de contact avec un serveur ! A l’origine, il s’agit d’inviter à la dégustation de nouilles Ramen, servies dans des espaces baptisés « cabines de concentration de saveurs » où on peut manger son repas …face à un mur. Pas de discussions, pas d’éléments susceptibles de perturber ce moment. Dans les faits, ça ressemble au repas d’un prisonnier, poussé sous une trappe ! Quelle tristesse !
  • Un article édifiant nous révèle que le marché du miel est inondé de produits frauduleux. Faux étiquetage, origine trafiquée ou ajout de sirop de sucre, les fraudes sont malheureusement multiples pour injecter des volumes très importants de miels dilués à bas prix sur le marché mondial. La raison principale? Une production qui n’arrive pas à suivre la demande. Et les principales victimes, ce sont les consommateurs mais aussi les apiculteurs eux-mêmes. A quand une réglementation pour contrôler ce marché et éviter la fraude ?

 

La photo, ce sont des ravioles au comté dégustées au Milton dans le 9ème arrondissement. Un bar à grignoter qui fait cantine / restauration légère le midi et propose des formules déjeuner à 9,50 € avec le dessert. Je ne savais même pas que c’était encore possible à Paris, courez-y !

 

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !