Grain de sel #49 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #49

Grain de sel

Ups

  • Le point de vue plein de bon sens d’un sociologue des pratiques alimentaires sur l’étiquetage : pour lutter contre le surpoids et l’obésité en France, le gouvernement teste actuellement quatre nouveaux systèmes d’étiquetage alimentaire. Il faut rester prudent quant à l’efficacité d’une telle mesure car “la solution ne se trouve pas seulement dans l’étiquetage” ! Parce que le coût et le goût restent plus déterminants, il s’agit surtout de changer les habitudes des Français. Et cela prend du temps 🙁
  • Une nouvelle réjouissante dans le domaine de l’agriculture urbaine: des jardins étudiants fleurissent aux abords des résidences universitaires. Ces projets de jardins partagés, basés sur des démarches solidaires et autogérées, visent l’autosuffisance alimentaire ou, à défaut, à apprendre à leurs usagers à cultiver leurs fruits et légumes bio, si possible en partageant le produit de la récolte. Ces initiatives n’invitent pas seulement à se détourner des filières de l’agriculture industrielle, mais aussi et surtout à construire un début d’alternative, ici et maintenant. Cela donne presque envie de redevenir étudiante !

Downs

  • Je vous en ai parlé la semaine dernière, la tendance est au social eating !  On se regarde manger, on regarde l’autre manger, parfois on mange ensemble… mais toujours par écran interposé et en direct. Au-delà de l’acte gustatif (qui est en réalité la plupart du temps bourratif), les personnes recherchent le divertissement autour du dîner avec une note d’humour ou de performance. Et le comble, c’est que ces « social eaters » peuvent gagner plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois”. Il y a un truc qui m’échappe !
  • Il semblerait que les Britanniques passent plus de temps à regarder la cuisine qu’à la faire ! Regarder des émissions de cuisine, lire des blogs, faire défiler un fil Instagram… bref observer de bons petits plats oui, mais les préparer (et expérimenter le plaisir de faire la cuisine), cela a l’air plus compliqué ! Je suis curieuse de connaître le chiffre pour les Français cela dit !

 

La photo, c’est un filet de poulet cuit en basse température et donc ultra moelleuxn sur une compotée d’aubergines, dégusté chez Pantruche : une jolie découverte culinaire, avec une carte resserrée et des plats du jour comme je les aime !

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !