Grain de sel #42 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #42

Grain de sel

Ups

  • Un article qui célèbre le petit creux et les grignotages, ça change, non ?!! Jacky Durand nous offre ici un régal de lecture, qui fait saliver et sourire et donne envie d’aller ouvrir le frigo. Morceau choisi : : “N’en déplaise aux peine-à-jouir qui confondent assiette et ordonnance médicale, le grignotage et le picorement sont à la gourmandise ce que les préliminaires sont à ce que vous savez.” Que c’est bien dit….. et décomplexant !
  • Je vous recommande ce très beau témoignage sur l’abattage au pré : l’histoire d’un paysan suisse, végétarien pendant vingt ans, qui élève des bœufs qu’il abat lui-même dans son pré. Un mode de mise à mort qui fait l’objet d’une autorisation exceptionnelle, et qui semble mieux adapté au bien-être animal…..

Downs

  • Une innovation au rayon alimentaire dans les supermarchés : de nouveaux yaourts aux légumes sont désormais disponibles au Canada. Pêche-carotte, banane-courge et bleuet-betterave ou encore pomme-cerise-betterave satisfont apparemment les papilles des plus jeunes. Une question reste malgré tout entière : “Pourquoi cacher les légumes ? Il faut aider les enfants à apprivoiser leurs vraies saveurs et textures”.
  • Encore une innovation, celle de Soylent qui vient de développer le produit Coffiest pour remplacer un petit-déj complet. Les atouts de cette boisson : elle permet de “se libérer de l’obligation de manger et offre donc un gain de temps, d’argent et d’énergie.” Il y a décidément quelque chose qui m’échappe dans cette philosophie de vie !
  • Après la maire de Turin qui veut en faire la 1ère ville végétarienne au monde, une députée conservatrice italienne souhaite poursuivre en justice les parents qui imposent le régime végétalien à leurs enfants. Cette proposition incongrue a au-moins le mérite de poser la question de la pertinence du végétalisme pour la santé des enfants ? La conclusion, qui me semble sage et pleine de bon sens : “chaque régime alimentaire devrait être envisagé de manière individuelle”.

 

La photo, c’est une pinsa romana, l’ancêtre de la pizza, savourée chez Il Grano, ma nouvelle cantine Porte Maillot. Un délice avec une pâte à base de farine de blé / soja / riz qui bénéficie d’une plus forte hydratation, d’une maturation 48 heures mini et de charcuteries maison 🙂

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !