Grain de sel #35 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #35

Grain de sel

Ups

  • Une belle initiative avec l’Observatoire des Cuisines Populaires qui se lance à la recherche des cahiers de cuisine familiaux. L’objectif est simple et ambitieux : recenser et comprendre comment sont construites ces véritables mines d’informations sociologiques ! Cahiers bien tenus et d’une belle écriture enfantine, cahiers de passionnés, cahiers qui compilent collages et annotations de recettes, cahiers propres et sans tâches ou au contraire cahiers qui ont vécu et traîné en cuisine….. Si le cœur vous en dit, scannez le vôtre !
  • Un conseil qui peut sembler évident mais qui est pourtant essentiel : il faut éviter toute remarque sur le poids des enfants ! Une étude rappelle que les fillettes ayant eu des commentaires sur leur poids seraient plus insatisfaites de leur apparence à l’âge adulte. Et c’est vrai pour les ados et même les adultes d’ailleurs 🙂
  • Un article qui montre que les choses changent doucement avec cette prise de position d’une jeune femme qui dénonce le culte de la minceur avec une photo de jean mal taillé sur Facebook. Refusant que le chiffre ou la lettre sur l’étiquette de leurs habits les définissent, certaines personnes n’hésitent pas à dénoncer l’injonction à être (très) mince pour pouvoir s’habiller chez les marques de prêt-à-porter… Ouf !
  • Une bonne nouvelle pour les amateurs de café : le café, ça se déguste aussi salé. Liquide ou en grains fraîchement moulus, le café s’émancipe de sa tasse et du sucre en pâtisserie pour jouer les exhausteurs de goût. Très envie de tester la marinade (café liquide + huile de noisette + fleur de sel) sur du saumon, moi !

Downs

  • A l’heure où l’on parle d’augmenter les taxes des boissons sucrées, un article intéressant permet de prendre conscience de la cuisine fiscale indigeste qui règne en France : plus de 20 taxes différentes existent sur les produits alimentaires ! Et si on simplifiait tout ça pour commencer ?!
  • Encore des innovations qui me rendent perplexe décidément ! Après le “vin bleu, voici le “Brosé“, le rosé spécialement conçu pour les hommes. Parfois le marketing s’égare, non ?!
  • Un article intéressant sur la mode de la détox, cette cure d’austérité volontaire supposée éradiquer de vilaines toxines imaginaires, cette sorte d’hygiénisme qui accapare notre mode de vie et tourne un peu à l’obsession ! Qu’avons-nous tant besoin d’expier, d’où vient ce désir de purification ?, là est la question !

 

La photo, c’est une salade délicieuse savourée chez Da Zavola, ma cantine italienne préférée du 17ème 🙂

 

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !