Grain de sel #34 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #34

Grain de sel

Ups

  • Une idée intéressante à creuser : proposer un take-away sucré dans les grands restaurants, via l’installation d’un corner pâtisserie, pains et viennoiseries à emporter. En vraie gourmande, je vote POUR ! Ce serait l’occasion de découvrir la gastronomie haut de gamme et de “s’offrir une part de rêve” (et un joli moment de dégustation en pleine conscience) quand on n’a pas les moyens (ou pas l’envie) d’aller dîner dans un étoilé !
  • Un article sur le fade, cette absence de saveur propre notamment à la très épurée cuisine japonaise qui aide à repenser nos fondamentaux. Sur quoi en effet reposent ces saveurs “que nous qualifions de fades et que nos palais occidentaux rejettent comme synonymes d’ennui, de non-goût et par là même de non-vie?”. Pourquoi sont-elles synonymes de raffinement extrême au Japon ? Et un début de réponse : certains ingrédients sont fades quand on met le goût au centre ; au Japon, c’est la texture qui prime. L’art de déguster avec les 5 sens en somme 🙂
  • Une campagne de communication innovante chez Intermarché : avec #DessineMoiUnBonRepas , la chaîne de supermarchés (qui est aussi producteur) cherche à sensibiliser les plus jeunes aux bons produits, à la saisonnalité et à l’importance d’une alimentation équilibrée. Intermarché propose ainsi aux enfants de 6-10 ans de dessiner un plat qu’ils aiment avant de transformer ces dessins d’enfants en véritables recettes avec l’aide d’un de leurs chefs. Bien vu !

Downs

  • Un article qui montre une fois de plus à quel point le culte du corps peut être porté à son paroxysme : “Fit mom”, c’est la tendance des mamans sportives au ventre plat sur les réseaux sociaux, ces selfies de mamans et de femmes enceintes pendant leur entraînement. Complexant voire dénigrant pour celles qui “trouvent un prétexte” pour ne pas s’y mettre. Au secours !
  • Un article qui fait carrément froid dans le dos sur les perturbateurs endocriniens, ces substances nocives présentes  dans les jouets, les peintures, les cosmétiques ou encore les contenants alimentaires. Substances qui perturbent le fonctionnement hormonal, conduisent à des pathologies  et à des anomalies (notamment des problèmes de fertilité) chez l’homme et l’animal. Angoissant 🙁
  • Un classement qui a fait couler beaucoup d’encre cette semaine, celui des «50 best», les 50 meilleurs restaurants au monde (rien que ça !). Très décrié dans l’Hexagone (notamment parce que le palmarès semble établi sur des critères assez obscurs), ce classement anglais n’a récompensé que trois établissements tricolores cette année ! Ouille !

 

La photo, c’est une crêpe dégustée en terrasse et au soleil dans la “meilleure crêperie du Morbihan” (Le Temps d’une crêpe à Ploeren) il y a quelques semaines déjà…. Je confirme, elle était délicieuse (et hyper copieuse aussi).

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !