Grain de sel #23 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #23

Grain de sel

Ups

  • Une prise de position courageuse et authentique de la part d’une illustratrice prénommée Diglee qui pose le problème du modèle unique dans le monde de l’image : elle relate ses tentatives pour faire accepter à un éditeur un personnage féminin tout en rondeur sur une couverture de bouquin…. Son combat pour la diversité des corps et contre la grossophobie force le respect !
  • Un article intéressant qui confirme à nouveau (s’il en était besoin !) les intérêts de la dégustation en pleine conscience : les chercheurs ont découvert l’existence du point F (pour félicité), ce pic au-delà duquel le plaisir intense procuré par un aliment se transforme en déplaisir puis en écœurement (avec la traditionnelle culpabilité qui l’accompagne). Le secret pour repérer ce fameux point : déguster !
  • Un reportage photo très instructif sur les habitudes alimentaires : 21 familles de 21 pays posent devant une semaine de nourriture. Ou comment comprendre en un clin d’oeil comment on mange (et avec quel budget) qu’on habite en Allemagne, aux Etats-Unis, au Japon, au Mexique ou encore en Equateur, au Bhoutan, au Tchad ou en Mongolie….
  • Une étude intéressante lancée par Elior sur les habitudes et attentes des salariés en matière de pause déjeuner. Résultats ? Apparemment, le bonheur est dans l’assiette puisque la pause déjeuner, c’est sacré : les salariés français sont toujours très attachés à leur temps de repas, qu’ils ritualisent en déjeunant en compagnie des mêmes personnes, aux mêmes heures. Une classification des différents profils de mangeurs (hédoniste, pragmatique, traceur, gastronome) est également proposée.
  • Des initiatives réjouissantes qui prouvent que la cuisine peut être un pont entre les cultures sont organisées par plusieurs associations sur Paris : des « repas dominicool » pour faire cuisiner des demandeurs d’asile et favoriser leur insertion par Café Coeur Solidaire et un restaurant éphémère mensuel joliment appelé Le goût de l’autre, où se rencontrent Français et migrants de toutes les nationalités autour de la cuisine avec l’association Réseau chrétien-immigrés.

 

Downs

  • Au chapitre des innovations, une start-up américaine vient de dévoiler une bouteille connectée dotée d’un écran tactile et de recharges capables de conserver le vin durant 30 jours. Certains se demandent si ce “Nespresso” du vin pourrait être l’avenir du vin ? Moi je suis très sceptique : le débouchage faisant partie du rituel de consommation, de même que le partage d’une même bouteille entre amis, j’ai évidemment du mal à être séduite !
  • Un décryptage intéressant sur Top Chef. Contrairement aux autres programmes, le succès de cette émission culinaire de M6 ne se dément pas, notamment parce qu’elle véhicule ” des valeurs positives de dépassement de soi, de travail, de rigueur”…. Bref, tous les symptômes de la cuisine performance !

 

La photo, c’est une épaule d’agneau fondante et parfumée, presque confite car cuite pendant 5 heures et dégustée en famille il y a quelques jours…. un moment parfait de bonheur.

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !