Grain de sel #15 - Cuisine Thérapie

Grain de sel #15

Grain de sel

 

Ups

  • Un immense bravo à Julia Sedefdjian, 21 ans et plus jeune chef étoilée de France ! Quel parcours (elle n’a pas hésité à quitter Nice pour venir prendre les rênes d’un restaurant étoilé à 21 ans) et quelle maturité, notamment dans sa relation avec l’équipe en cuisine… J’ai bien envie de goûter son aïoli de lieu maintenant, “cette assiette qui la représente et lui rappelle un peu son histoire”.
  • Gâteaux : la tendance est au rétro ! Tarte au citron, religieuse, saint-honoré… Une génération de pâtissiers a fait le pari de ces douceurs longtemps oubliées, et c’est tant mieux ! Un livre vient même de sortir où 50 personnalités racontent leurs souvenirs d’enfance liés à un gâteau particulier (Souvenirs gourmands)… bien envie de me laisser tenter !
  • Bon, c’est en anglais mais c’est tellement essentiel : 10 principes d’intuitive eating, qui permettent de manger en pleine conscience en faisant confiance à ses sensations. Pour retrouver une relation spontanée avec la nourriture !

Downs

  • Dans les discours ambiants sans-gluten, il ne faudrait pas que les défenseurs de cette façon de manger en viennent à faire du prosélytisme : “On n’est pas fait pour digérer le gluten, arrêter d’en manger peut soulager les troubles digestifs, les migraines ou les épisodes dépressifs”. Rien que ça ! Je reste convaincue que chacun fait comme il le sent, moi j’en mange et tout va très bien, merci !
  • Vous avez sans doute vu fleurir des recettes faciles sur les réseaux sociaux, pour réaliser en quelques minutes un sapin feuilleté au pesto et autres réjouissances ! Cette “cuisine facile et fourre-tout, foodporn ad nauseam” comme en témoignent ses détracteurs est montrée du doigt notamment parce qu’elle utilise des produits industriels. Si je suis d’accord avec cette remarque sur les ingrédients, j’applaudis quand même des 2 mains une initiative qui peut donner aux gens l’envie de se lancer : vive la cuisine décomplexante !
  • Chandeleur oblige, certains ont remis les points sur les “i” s’agissant des vraies recettes des crêpes et des galettes bretonnes. L’article est humoristique et veut éviter les hérésies ! Cela m’a rappelée une citation de Maryse Condé, dans Mets et merveilles, point de vue auquel je souscris complètement : “Les plats n’ont pas de nationalités, ils sont offerts au goût et à la fantaisie de chacun, En cuisine, toutes les audaces sont permises».

La photo, c’est un crumble de légumes d’hiver dégusté chez Mûre dans le 2ème arrondissement. Savoureux et réconfortant !

 

 

 

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !