Le choix d'un manager - Cuisine Thérapie

Le choix d'un manager

En direct des ateliers

Une fois n’est pas coutume, l’interview d’Annabelle NEYRAT, Directrice d’agence Clients Publics (ENGIE / Entreprises et Collectivités) qui a participé à un atelier Papilles Créatives avec son équipe d’une dizaine de personnes en juin.

1/ Pourquoi avoir choisi un atelier Papilles Créatives, plutôt qu’un atelier de cuisine classique ?

J’avais déjà emmené mon équipe dans un atelier de cuisine classique dans le passé, et je voulais voir comment mes collaborateurs allaient réagir sur un atelier culinaire radicalement différent. Nous sommes confrontés aujourd’hui à de multiples changements. Faire preuve d’adaptation, de créativité et d’esprit d’équipe est essentiel dans ce contexte mouvant, et un atelier de team building Papilles Créatives me paraissait parfaitement adapté pour explorer ces enjeux.

2/ Quels étaient vos objectifs initiaux lors de ce séminaire d’équipe ?

Au-delà de partager et de faire vivre une expérience nouvelle et constructive en matière de créativité, adaptabilité et esprit d’équipe, il s’agissait pour moi d’observer mes collaborateurs et de les voir évoluer dans un contexte nouveau et inattendu pour eux. Mon objectif était de mieux les connaître pour :
– les aider à progresser, en transposant ce que j’ai pu observer de leurs comportements dans l’univers professionnel,
– et pour mieux les accompagner dans la conduite du changement que nous avons à mettre en œuvre au quotidien.

3/ Comment se sont déroulées la préparation et l’organisation de l’atelier ?

Un de mes confrères m’avait chaudement recommandé ce type d’atelier, j’ai tout simplement exprimé mes besoins et mes attentes à Emmanuelle, qui m’a proposé rapidement un devis et une proposition de déroulé claire et originale. Elle a su nous mettre à disposition un lieu agréable et convivial (les « petites mains » qui prennent en charge la vaisselle et le rangement sont également très appréciables) et faire preuve d’adaptabilité pour gérer les aléas de dernière minute. Le jour J, tout s’est fait de façon très fluide et dans la confiance avec l’animatrice, qui a su nous guider vers notre créativité.

4/ En quoi l’atelier Papilles Créatives a permis de répondre à vos attentes et à celle de votre équipe ?

Cet atelier m’a confortée dans le fait que mon équipe est apte au changement. En cuisine, j’ai retrouvé chacun de mes collaborateurs comme il est naturellement à son poste de travail : formation spontanée des sous-groupes selon les affinités professionnelles ou les facilités à travailler ensemble ; pour certains d’entre eux, crainte de prime abord devant l’inconnu et nécessité d’être accompagnés et guidés pour lever les appréhensions ; préférence marquée pour l’indépendance et pour le travail en solo chez certains versus besoin d’émulation par le groupe pour d’autres …

Par ailleurs, mes collaborateurs ont été unanimement étonnés de leurs productions culinaires. Tous se sont dits surpris d’avoir découvert qu’ils étaient capables de faire quelque chose de beau et de bon à la fois. Et ce, individuellement comme collectivement tant le groupe a permis de mettre à jour la solidarité et l’émulation entre eux.

Et au-delà de tout cela, nous avons bien sûr passé un très bon moment ensemble, empreint de convivialité et de bonne humeur. La dégustation avec les 5 sens en amont de l’atelier a permis d’entrer dans le plaisir tout de suite et de faire tomber les barrières mentales (et à titre personnel, cela m’a appris à prendre le temps de savourer les plaisirs culinaires que je m’octroie !). L’atelier Papilles Créatives nous a permis de démarrer le séminaire d’équipe dans un état d’esprit convivial et constructif.

5/ Qu’avez-vous découvert dans cet atelier auquel vous ne vous attendiez pas ?

Cuisiner en équipe et pour son équipe implique une certaine forme de don et de générosité. Un peu comme lorsqu’on reçoit des invités chez soi, on a envie de faire plaisir, on partage quelque chose de soi en décidant des plats qu’on veut faire découvrir à l’autre. On livre quelque chose d’intime et de personnel.
J’ai été très touchée par ce partage. Je n’y ai pas forcément pensé en préparant, mais quand je me suis retrouvée à table avec mon équipe, j’ai mesuré à quel point je dévoilais quelque chose d’authentiquement moi dans le plat que je venais de réaliser. C’est très personnel la cuisine finalement. Suivre une recette, c’est rassurant, mais quand on crée, c’est vraiment soi, ça parle de qui on est. Et c’est très touchant de partager cela avec son équipe.

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !