Bento japonais et raffinement Kaiseki - Cuisine Thérapie

Bento japonais et raffinement Kaiseki

Emotions gourmandes

J’ai été initiée assez tardivement à la cuisine japonaise, notamment grâce à la proximité d’un minuscule restaurant, pour ne pas dire une cantine (Kokoya, c’est une dizaine de couverts, un staff japonais parlant quelques mots de français et préparant des petites merveilles) à proximité de mon ancienne boutique. Et plus les années passent, plus j’en découvre le raffinement et les spécialités savoureuses.

Je crois que tout me plaît dans cette gastronomie : les produits de la mer, les saveurs simples autour de quelques ingrédients savamment associés (rien ne me désoriente tant que la surenchère de saveurs au sein d’une même assiette !), les petites quantités qui permettent de goûter à la diversité des plats, l’art de la table et la disposition dans des jolis contenants qui participent aux plaisirs de la table (à ce sujet, une citation inspirante de Rosanjin Kitaoji, cuisinier et gourmet japonais pour qui « La vaisselle est l’habit de la cuisine »… sans doute est-ce la raison pour laquelle c’était aussi un céramiste talentueux et réputé ! )

Cette forme traditionnelle de repas composée de plusieurs petits plats servis conjointement (ou sa version bento qui présente, outre la praticité du repas à emporter, le mérite de bien compartimenter les différentes saveurs) se nomme manifestement Kaiseki. C’est un type d’art où l’on cherche l’harmonie des goûts, de la texture, de l’apparence et des couleurs de la nourriture, où l’on s’inspire de l’atmosphère de la saison et où la présentation et la mise en scène sont importantes pour magnifier les différents plats. Une gastronomie où au final on est invité à savourer avec tous les sens et en pleine conscience, ce qui évidemment me ravit !

En plus de Kokoya que je vous recommande vivement de goûter donc, voici une autre adresse que j’ai testée au déjeuner il y a quelques mois déjà Chez Miki, non loin du Palais Royal. Chou blanc mariné à la moutarde de sésame, légumes sautés pimentés, saumon grillé au miso , le tout accompagné de riz, de soupe et d’une petite douceur sucrée pour 15€. Un régal des sens !

Interroger sa relation à la cuisine pour mieux se connaître ?

Cuisiner, un acte banal ? Peut-être mais aussi une occasion de mieux se connaître !